Mobilisation des ambassadeurs étrangers autour de Paris 2024 | 9 février 2017

Thierry Braillard, a participé, mercredi 8 février, à une réception au ministère des Affaires étrangères afin de sensibiliser les ambassadeurs étrangers à la candidature de Paris 2024.

Cinq jours après le lancement de la campagne internationale de promotion de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 au pied de la Tour Eiffel en présence du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, l’équipe de Paris 2024 était reçue par Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international. Aux côtés de Thierry Braillard, secrétaire d’Etat chargé des sports, et Anne Hidalgo, maire de Paris, les coprésidents, Tony Estanguet et Bernard Lapasset et Guy Drut, membre du CIO, souhaitaient sensibiliser les 80 ambassadeurs et diplomates étrangers réunis exceptionnellement au Quai d’Orsay à leur projet. « Un message de partage et d’ouverture au monde », ont-ils assuré.

Après avoir rappelé la longue tradition de la France en matière d’accueil de Grands événements sportifs, Jean-Marc Ayrault a confirmé l’importance de cette candidature parisienne pour la France. « Nous souhaitons accueillir ces Jeux Olympiques et Paralympiques, le plus grand événement sportif au monde, qui doit être spectaculaire, festif, populaire, porteur de passion, d’engagement et de sens, a précisé le ministre des affaires étrangères et du développement international, C’est la promesse de Paris 2024 et celle de la France. »

« Les événements accueillis et organisés en France sont festifs, populaires et parfaitement sécurisés, a pour sa part indiqué Thierry Braillard lors de son intervention, et à travers la politique volontariste que mène la France autour de l’accueil de grands événements, c’est résolument cette volonté de faire vivre les valeurs de partage, de découverte de l’autre et d’ouverture sur le monde que nous devons continuer d’animer au quotidien ! »

Le secrétaire d’État a également annoncé qu’un vaste programme d’héritage tourné vers le développement du sport de manière transversale serait initié d’ici la fin du mois de février avec de nombreux départements ministériels comme l’Education, la Santé, le Handicap, l’Emploi, l’Environnement ou encore l’Aménagement du territoire.

Crédit : Avec MVJS