Installation de l’instance nationale du supportérisme | 8 mars 2017

Installée officiellement ce mercredi 8 mars 2017 au ministère des Sports, l’instance nationale du supportérisme s’inscrit dans la lignée de la loi du 10 mai 2016 renforçant le dialogue avec les supporters et la lutte contre le dopage. Présidé par Thierry Braillard, ce premier grand rendez-vous a permis de mettre en place les orientations de travail pour la suite.

La question du supportérisme en France a désormais un cadre législatif et Thierry Braillard a tenu à rencontrer, à l’occasion de l’installation de l’instance nationale du sport, les membres de cette entité afin d’en rappeler les missions :

  • contribuer au dialogue entre les supporters et les autres acteurs du sport
  • réfléchir et faire des propositions quant à la participation des supporters au bon déroulement des compétitions et à l’amélioration de leur accueil.

À la demande du législateur, cette plénière qui se tiendra désormais au moins une fois par an, a pour but de maintenir un dialogue à l’échelle internationale, nationale et locale grâce notamment à la présence des « référents supporters » ou « SLO » mais aussi d’aborder des points aussi variés que la question du matériel autorisé dans les stades, le coût des déplacements, la gestion des conflits…

Cette instance rendra compte, à l’occasion d’un rapport annuel, du travail effectué mais aussi de celui des acteurs du sport dont la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH).

Thierry Braillard s’est réjoui de cette grande réunion inaugurale : « Avancer de façon constructive, raisonnable et cohérente, c’est avancer avec tous les acteurs, en échangeant, en débattant, pour faire accoucher des mesures qui font avancer les choses… Et je suis sûr que c’est la façon dont vous allez collectivement avancer et travailler au sein de cette instance à qui je souhaite longue vie ! ».

 

Crédits : Avec MVJS

Répondre